La sortie au ski du groupe 6

La sortie au ski du 6

En ce mois de février, le groupe 6 doit faire sa sortie mensuelle. Mais que faire ? Où aller ? Avec tout le monde ?

Après ce questionnement de toute la communauté; jeunes et éducateurs décidèrent d’aller faire du ski. Et oui, cette année, la neige est là. Nous avons la chance à l’ITEP, d’être situés à une ou deux heures de route de la première station de ski. Alors, pourquoi ne pas en profiter !

Nous sommes vendredi midi, le départ des jeunes de la structure est annoncé. A ce moment bien précis, les internes de l’appartement 6 ont un pincement au cœur.

L’habitude est chamboullée, on ne verra pas la maison et cela gène aux encablures mais les éducateurs ramènent vite le quotidien et la bonne humeur. “Nous partons au ski, les gars alors on charge et on bouge. Il y a la route qui nous attend et il vaut mieux qu’on évite les bouchons, non?”

Et voilà la troupe en route pour une nouvelle aventure. Le trajet, un peu long, surtout à cause des virages, se passa sans encombre. A l’arrivée dans la station, tout le monde fait ouf !

Les jeunes, malades en transport font quelques pas pour se remettre de l’émotion ; les fumeurs cherchent un coin pour se cacher et les éducateurs retrouvent une audition acceptable après le brouhaha du voyage. “Bon, on en prend cinq et après on s’installe à l’hôtel puis on file sur les pistes alors ne vous éloignez pas trop” entend t’on sortir du bus. “Moi, je file à la réception pour aller chercher les clefs des chambres.”

Une fois, tout le monde installé, Les petits tracas de la cohabitation des chambres effacés, nous débarquâmes sur les pistes, les 3/4 du groupe chaussés sur des skis et le reste sur des luges.

Les descentes sur 2 jours ont été très amusantes. Que se soit sur des skis ou sur une luge, les jeunes finirent les fins de journée dans les chaussettes.

Pour les requinquer, les éducateurs les emmenèrent au restaurant. Sur place, le manger local a bien rempli les estomacs et les esprits avec les moments joyeux de la soirée. Mais cerise sur le gâteau, le patron du restaurant raconta aux jeunes l’histoire de la fontaine chaude du village. En effet, toute personne qui trempe ses pieds dans cette eau à 60°, voit les ampoules qu’il a cultivé toute la journée disparaître comme par miracle. Aussitôt l’addition acquittée, les habitants qui s’étaient attardés virent, une bande de jeunes courir, pieds nus, vers la fontaine miraculeuse.

Après cette baignade improvisée, les éducateurs rassemblèrent le troupeau pour les emmener au dodo.

Et oui, il faut bien rentrer, demain c’est lundi !

Un peu peinés mais beaucoup fatigués, les jeunes sont contents d’avoir passé un week-end au ski même si cela était avec l’ITEP.

error: Content is protected !!