DITEP

Notre politique RH

En matière d’égalité professionnelle,
l’association du Centre de Grèzes obtient la note de 89/100.

Notre Politique RH

 

Pour en finir avec les écarts non justifiés de salaires entre les femmes et les hommes, Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, et Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, ont annoncé en novembre 2018 la création de l’index de l’égalité entre les femmes et les hommes. Cet index permet aux entreprises de mesurer leurs avancées dans ce domaine et, le cas échéant, de mettre en place des actions correctives.

Les indicateurs de mesure permettant le calcul de cet INDEX sont :
– écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, à poste et âge comparables,
– écart dans les augmentations individuelles,
– écart dans les promotions entre les femmes et les hommes,
– augmentations au retour de congé de maternité,
– répartition sexuée des dix salariés ayant les plus hautes rémunérations.

 

Par ailleurs, dans le cadre de sa démarche prospective, l’association du Centre de Grèzes a retenu 6 défis sociétaux de nature à modifier son environnement et à impacter ses actions :

  

• Le défi de la cohésion sociale, du vivre ensemble et de l’inclusion,
• Le défi environnemental,
• Le défi de la fracture numérique et plus largement des évolutions technologiques,
• Les défis territoriaux,
• Le défi migratoire,
• Le défi posé par l’évolution des politiques sociales et leurs incidences sur la place des associations.

 

Ainsi, la politique en matière de ressources humaines se doit de répondre à ses enjeux tout en développant l’épanouissement professionnel et les compétences des salariés de l’Association. Les actions développées sont, par ailleurs, systématiquement questionnées au regard de leur contribution en matière de responsabilité sociétale (RSO).

 

Le cadre légal et conventionnel en vigueur au sein de notre Association

Outre le code du travail et le code de l’action sociale, l’Association du centre de Grèzes relève de 3 conventions collectives différentes :

  • La convention collective nationale de travail des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées du 15 mars 1966.
  • La convention collective nationale des médecins spécialistes qualifiés au regard du conseil de l’ordre travaillant dans les établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées du 1er mars 1979.
  • La convention collective des exploitations agricoles de polyculture et d’élevage, entreprises de travaux agricoles et CUMA du département de l’Aveyron du 11 décembre 1981.

Nos missions nous amènent à travailler en relation avec 4 ministères différents : le ministère de la Santé, le ministère de l’Education Nationale, le ministère du Travail et le ministère de l’Agriculture.

Cette diversité en matière de cadre légal et conventionnel implique une veille réglementaire constante et constitue une exigence de chaque instant pour les salariés de l’Association.

La politique en matière de ressources humaines est conduite sur la base de 4 axes :

A- Développer la gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC)

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences est menée dans le cadre d’une évaluation régulière des besoins des usagers, des objectifs visés et des perspectives de développement du projet d’établissement, en articulation avec les orientations associatives.

Elle tient compte des départs à la retraite, des souhaits d’évolution professionnelle et de reconversion des salariés, de l’évolution des pratiques professionnelles, du turn-over, et fait l’objet d’une adaptation régulière.

Une attention particulière est portée au maintien dans l’emploi des salariés en situation de handicap, des femmes enceintes et des salariés en fin de carrière dits « séniors ». L’Association répond à un enjeu permanent d’optimisation de la qualité du service rendu aux usagers par le maintien et le développement continu du niveau de qualification et de compétence des professionnels.

B- Améliorer la qualité de vie au travail et la prévention des risques professionnels

La qualité de l’accompagnement des usagers est étroitement liée à la qualité des conditions de travail et de vie au travail mises en œuvre par l’Association. Forte du diagnostic élaboré avec le concours de l’organisme PsyCaconseil et du service de santé au travail, l’Association est dotée d’un plan d’actions de prévention des risques psycho-sociaux. Une mise à jour du Document Unique est en cours afin d’intégrer ce plan d’actions. En parallèle de cette démarche, un travail d’analyse des accidents du travail est déployé en relation avec le Comité Social et Economique (CSE) dans le souci constant d’améliorer la qualité de vie au travail et la prévention des risques professionnels.

    C- Améliorer la communication interne et contribuer à un dialogue social de qualité

    La communication interne est présente dans toutes les organisations et est le reflet de la culture associative. Il est donc primordial, dans une association comme la nôtre, avec une histoire de 140 ans, de poursuivre la mise en œuvre d’une communication interne de qualité. L’association du centre de Grèzes promeut une communication centrée sur un esprit collaboratif, des principes d’écoute active et bienveillante, une communication écrite maîtrisée et efficace, et des outils adaptés.

    L’Association a engagé les bases d’un dialogue social de qualité et souhaite poursuivre cet objectif pour les années à venir.

      D- Favoriser la transversalité, la participation des salariés à la vie institutionnelle et aux réseaux, et encourager la dynamique partenariale

      L’Association s’efforce d’avoir des temps institutionnels réguliers et favorise les temps collectifs d’échange (réunions, groupes de travail, comités et commissions, formations collectives,…). 

      Par ailleurs, plusieurs professionnels ont pu développer des compétences complémentaires à celle de leur métier initial. L’apport de ces compétences apporte une plus-value incontestable dans l’accompagnement des usagers et des autres professionnels. L’Association noue régulièrement de nouveaux partenariats et les professionnels s’efforcent également de développer leurs réseaux afin de contribuer à l’animation du territoire et rechercher en permanence les réponses les mieux adaptées.

      Ces apports extérieurs permettent une prise de recul et sont source d’évolution des pratiques professionnelles au service de l’évolution des besoins des usagers.