La section maçonnerie

Le métier

Le maçon construit des murs et réalise les enduits traditionnels. Sur des chantiers de construction pavillonnaire, le maçon bâtit à l’aide de blocs creux (briques ou agglos). Sur des chantiers de construction de logements collectifs ou de locaux à usage tertiaire ou industriel, il réalise, entre autres, l’ossature en béton armé. En rénovation, il est amené à réaliser des percements de murs existant et des reprises en sous-œuvre.

Suivant la nature de l’ouvrage, il coffre et coule des éléments en béton armé tels que poteaux, poutres, escaliers, etc…, et pose de petits éléments préfabriqués (appuis, chapeaux). Il pose des planchers et installe leur étaiement, place les armatures et bétonne. Le travail du maçon se fait essentiellement dans le cadre d’une petite équipe et en extérieur.

Il peut être amené à exercer ses activités professionnelles dans tous types de milieux, avec des horaires modulables et variables (contraintes liées à la planification de chantier, aux délais d’exécution, au travail posté, etc…), dans des conditions météorologiques et d’environnement changeantes (pluie, neige, froid, chaleur, poussière, bruit, etc…). Il peut également travailler sur des sites éloignés occasionnant des déplacements de moyenne durée.

Très souvent, il travaille en coordination avec les autres maçons et sous la responsabilité d’un chef de chantier ou d’un chef d’équipe. Sa responsabilité peut être engagée en cas de malfaçons résultant d’une mauvaise mise en œuvre technique ou en cas de manquement grave aux consignes de sécurité. Il doit avoir le souci permanent de sa propre sécurité et de celle de l’équipe dont il fait partie et porter les équipements de protection individuelle. Pour toutes ces raisons, il doit avoir une bonne condition physique (station debout prolongée, marche, déploiements d’efforts fréquents) et des qualités relationnelles.

Les activités professionnelles

  • Fabriquer les composants et les liants.
  • Exécuter les coffrages, le ferraillage pour la construction des maisons et immeubles.
  • Assembler les matériaux de construction.

Les qualités requises

  • Travailler en équipe (coopérer, adhérer, participer).
  • Effectuer un travail ou une tâche avec soin et précision.
  • Réaliser une activité nécessitant un investissement physique prolongé.
  • Faire preuve d’autonomie et d’initiative.

Le diplôme

A la fin du cursus à l’ITEP, les élèves de la section passe le Titre Professionnel de Maçon. C’est un Titre professionnel de niveau V et/ou Certificats de Compétences Professionnelles (CCP).Le titre de maçon est composéde 3 Certificats de Compétences Professionnelles.

Ces certificats sont les suivants :

  • Réaliser des ouvrages en maçonnerie.
  • Réaliser des ouvrages en béton armé coffrés en traditionnel.
  • Réaliser des dallages et des planchers type dalle pleine ou poutrelles et hourdis.

Quel diplôme ?

Le Titre Professionnel de Maçon est décrit dans cette fiche du Répertoire National de la Certification Professionnelle (RNCP).

Quelle poursuite d’études ?

Un élève ayant obtenu le titre professionnel peut accéder aux diplômes suivants :

  • * Le CAP Maçon.
  • * Le Bac Pro ORGO (Organisation et Réalisation du Gros Oeuvre).
  • * Le CAP peintre ou couvreur.

Quels débouchés ?

Le titulaire du titre professionnel trouve des débouchés dans les domaines suivants :

  • Maçon
  • Briqueteur
  • Coffreur boiseur

mais aussi :

  • Service d’entretien
  • Fabrication de produits de construction
  • Vendeur de produits de construction
error: Content is protected !!